Troisième manche de la saison Européenne du pilote Vauclusien, le Rally di Roma Capitale marquait le retour sur l’asphalte du FIA ERC. Malgré une crevaison dès la première spéciale, Florian Bernardi n’a pas baissé les bras et monte pour la deuxième fois de la saison sur le podium après une superbe remontée.

Tant redoutée par les concurrents pour ses pièges, la première spéciale du rallye longue de 20 kilomètres et traversant le célèbre village de Pico allait faire prendre une toute autre tournure à la manche italienne de Florian Bernardi « Nous avons subi une crevaison à environ mi spéciale, nous n’avons pas eu d’autre choix que de s’arrêter changer la roue. Le bilan est lourd puisque nous concédons plus de deux minutes dans l’opération ». Un nouveau rallye commence désormais.

La réactivité du pilote Vauclusien ne se fait pas attendre, puisque dès la spéciale suivante, il réalise le meilleurs temps du FIA ERC-3. A l’arrivée il déclare « Il faut maintenant oublier la crevaison, attaquer aussi fort que possible pour remonter dans le classement. ».

Ne relâchant pas son effort, Florian passe de la 11ème à la 5ème place avec en prime un autre meilleur temps dans la 6ème et dernière spéciale de la journée « Signer un meilleur temps dans la dernière spéciale du jour est toujours positif, ça nous met dans de bonnes dispositions pour le lendemain ! »

Le pilote de Sarrians ne savait pas si bien dire, le duo alors 5ème à 1’33 du leader au départ de cette deuxième étape enchaine les meilleur temps. Ils signent 8 meilleurs temps sur 8 spéciales reprenant par la même occasion plus d’une minute sur tous les concurrents ERC-3 « Aujourd’hui, nous avons attaqué très fort, nous savions que c’était la seule solution pour marquer des points indispensables à notre course au titre en fin d’année […] les spéciales correspondent bien à notre Clio et je me sens particulièrement bien sur ces routes avec ce set up et les pneus Michelin. L’équipe FA Compétition et R.Tec Suspensions ont fait un super travail. ».

Après un dernier passage par le parc d’assistance de Fiuggi, direction la cité balnéaire de Ostia sur les rives de la mer méditerranée devant un public italien venu en masse pour les deux dernières spéciales en ville du rallye. Le duo est alors remonté 2ème du FIA ERC-3 à 17 secondes du leader mais avec une avance de seulement 1,7 secondes sur le troisième. « L’envie de bien faire nous fait perdre quelques précieuses secondes durement gagnée sur des « vraies spéciales » aujourd’hui, mais nous terminons ce rallye en 3ème position. C’est une bonne opération pour le championnat mais ce résultat reste frustrant à cause de la crevaison dans la première spéciale, nous avons remonté quasi 2 minutes et signé 11 meilleurs temps sur 17 spéciales, nous étions très performants ce week-end […] Merci à mon équipe et à mes partenaires. ».

Le trio Florian Bernardi, Victor Bellotto et la Renault Clio vous donnent rendez-vous dans 3 semaines en République Tchèque et le mythique Barum Rally, quatrième manche de leur saison en championnat d’Europe des rallyes.

Classement FIA ERC-3 Rally di Roma Capitale :

1 – Torn – Pannas – Ford Fiesta

2 – Cais – Žáková – Ford Fiesta +24.2

3 – Bernardi – Bellotto – Renault Clio +32.5

4 – Llarena – Fernández – Peugeot 208 +55.9

5 – Talaš – Krajča – Peugeot 208 +5:13.5

6 – Avcioglu – Dinçer- Peugeot 208 +5:24.7

7 – Munster – Louka- Opel Adam +13:46.1

8 – Oprea – Hategan- Peugeot 208 +21:34.6

9 – Munnings – Engan- Peugeot 208 +39:34.9

10 – Antunes – Lopes – Peugeot 208 +1.4:42.2

Classement Championnat FIA ERC-3 après 5 courses :

1 – Torn : 115 points

2 – Llarena : 96 points

3 – Furuseth : 89 points

4 – Bernardi : 65 points

5 – Antunes : 60 points

6 – Cais : 53 points

7 – Franceschi : 48 points

8 – Rossel : 44 points

9 – Rockland : 27 points

10 – Lundberg : 25 points …