FLORIAN BERNARDI DANS LE TOP TEN AU RALLYE DU VAR

Le rallye du Var 2016 s’annonçait comme un grand cru avec un nombre d’engagés de qualité et une météo qui avait rendu les spéciales par endroits glissantes et délicates.
Dans ces conditions Florian Bernardi savait qu’en faisant une course plein de bons sens ça allait payer. Et effectivement ça a payé car le pilote sarriannais n’a commis aucune faute en étant précis dans son pilotage et n’a jamais commis d’erreurs dans les choix de pneumatiques bien que découvrant la gamme Dmack.

Au terme de ce rallye du Var à forts rebondissements, Florian termine à une probante 6éme place au général sa meilleure performance dans une épreuve du Championnat de France.

Florian tu obtiens un résultat très intéressant au rallye du Var ?

Oui ce résultat est juste inespéré avec les pilotes engagés au départ ! 6eme derrière un pilote engagé par un constructeur, un pilote WRC2, un ancien pilote professionnel, le champion de France 2016 et un pilote du championnat. Nous avons progressé en appliquant les fondamentaux tout au long du rallye et nous avons pris énormément de plaisir à piloter cette 208 r5 !
Ta collaboration avec Chazel et Dmack tyres ?
Ce n’était pas un défi facile pour une première expérience en quatre roues motrices en championnat de France. La découverte des pneumatiques Dmack était une belle opportunité et notre collaboration a été très fructueuse. Nous avons beaucoup travaillé avec l’équipe Chazel et Allopneu.com (distributeur Francais) durant le rallye afin de trouver le meilleur set up dans ces conditions changeantes et compliquées… Nous sommes rapidement arrivés à mettre la voiture, les pneumatiques et l’équipage en phase afin de pouvoir utiliser au mieux le potentiel de chacun !

Un rallye du Var très compliqué cette année ?
Oui, les conditions météorologiques de la semaine ont rendu les routes sales avec pas mal de coulées de terre et des cordes très grasses! Malgré du soleil durant la course les routes étaient encore très humides par endroits. Avec le passage des concurrents, la route évoluait énormément entre les différents passages un vrai rallye du var en somme.

Quel bilan peux-tu faire après tes deux courses en r5 ?
Le bilan est plutôt positif car nous avons progressé tout au long du rallye sans la moindre erreur ! Les conditions de routes que j’ai rencontrées ont été très différentes et je me suis senti à l’aise dans toutes les situations. Tout cela m’a permis de prendre de l’expérience qui me servira forcément pour le futur.

Pour 2017 as-tu des projets et des ambitions ?
Oui bien sur, je souhaiterais pouvoir faire une saison complète en championnat de France avec une r5 mais les budgets sont tellement importants…Quoi qu’il en soit nous réfléchissons sur la meilleure opportunité et le meilleur programme en rapport avec nos capacités budgétaires.